Petit debrief sur le Laboratoire P4 et la French Tech que le 1er ministre vient visiter?

Le Premier ministre, Manuel Valls, accompagné de la ministre de l’Education nationale, Najat Vallaud-Belkacem, et de la secrétaire d’État en charge du Numérique, Axelle Lemaire enchaineront les visites ce lundi à Lyon. Le programme est la visite de Biodistrict de Gerland, puis au centre d’infectiologie du Lyonbiopôle, ils inaugureront l’extension du laboratoire P4, seul laboratoire français destiné à l’étude des micro-organismes les plus pathogènes, suivit de l’hôtel de Région où il signera le protocole d’accords du contrat de plan Etat-région, et enfin ils se rendront dans l’après-midi, au musée des Confluences pour rencontrer les dirigeants de start-up lyonnaises estampillées French Tech.

1.Le Laboratoire P4 :

Le laboratoire P4 de Lyon qui s’est agrandi pour devenir le « plus grand laboratoire européen de haute sécurité biologique ». Aujourd’hui, il existe seulement une vingtaine de laboratoires P4 civils dans le monde et ce sont de véritables bunkers hyper-sécurisés consacrés à la lutte contre les virus très dangereux, comme Ebola. Marburg, Nipah, Hendra, Congo-Crimée, Lassa… Ils sont moins connus qu’Ebola mais font partie de la même famille, des virus tueurs très contagieux, qui causent notamment des fièvres hémorragiques extrêmement difficiles à soigner. Scaphandres et vitres blindées, les différentes unités du laboratoire sont hermétiques et dépressurisées pour empêcher la diffusion des virus vers l’extérieur. Les scientifiques travaillent derrière des vitres blindées, équipés de scaphandres alimentés en air pur par des tuyaux reliés au plafond.

En savoir plus: http://www.serimedis.inserm.fr/fr/spotlight/7435/laboratoire-p4/page/1

2139642885

45563.thw 20070302_labo_virus2_gd
56748.thw

2. Le protocole d’accords du contrat de plan Etat-région :

Je ne trouve pas d’information sur le protocole qu il vient signer, à croire que cela ne nous concerne pas. Si vous en avez, je serais ravie de savoir en quoi ce protocole consiste. J’ai juste trouvé que pour ne pas avoir une annulation du protocole, Jean-Jack Queyranne a dû céder à la demande des écologistes de financer à hauteur de 10 millions d’euros la réouverture d’une ligne ferroviaire sur la rive droite du Rhône en Ardèche.

3.French Tech :

La French Tech est un label attribué à des startups et les entreprises innovantes françaises. Mise en place en 2013 par le gouvernement son objectif est d’accélérer leur croissance, les aider à travailler ensemble, mobiliser plusieurs acteurs pour développer l’écosystème tel que les startups, pme, investisseurs, centres de formation, laboratoires de recherche, grandes écoles, universités…, créer les conditions pour favoriser l’émergence à l’international et par suite logique rendre les start-up françaises plus visibles à l’international.

Neuf villes françaises ont reçu le label French Tech en novembre 2014 : Aix-Marseille, Bordeaux, Grenoble, Lyon, Lille, Montpellier, Nantes, Rennes et Toulouse.

En Janvier 2015, Axelle Lemaire a débloqué un budget de 15 millions d euros afin de développer l’attractivité de la French Tech à l’international. La BPI (Banque publique d’investissement) annonce également apporter 200 millions d’euros à partir de 2015 sous forme de subventions. Il est également prévu la mise en place de French Tech Hubs dans les grandes métropoles internationales.

En savoir plus :http://www.journaldunet.com/web-tech/start-up/david-monteau-david-monteau-french-tech.shtml

 

logo_lyon_frenchtech Le-Groupe-La-Poste-soutient-la-French-Tech-au-festival-South-by-Southwest l-association-lyon-french-tech-370x250 french-tech-jpg

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *