L’histoire de la Vogue des Marrons à la Croix Rousse

Ca y est la Vogue des Marrons a ouvert ses portes ce w end. Que de bons souvenirs qui rejaillissent chaque année ! On attendait tous à l’école les tickets de réductions que nous distribuaient les professeurs à la Croix Rousse pour aller faire encore plus de manèges.

Vogue_des_Marrons

I. Histoire :

Le plateau de la Croix rousse a accueilli l’une de ses première Vogue en octobre 1851.

Elle s’installe tous les ans entre octobre et novembre et même si on entend tous les ans des contestations de la part des riverains, on ne pourrait imaginer la croix rousse sans la Vogue des marrons.

« Vogue », ce mot signifie abondance, affluence, Faveur, popularité.

Cette institution Lyonnaise s’appelait jusqu’au 19ème siècle « la fête baladoise » car le soir il y avait les danses et bals publics on se « baladait » donc d’un quartier à l’autre.

En 1891, Lyon comptait alors une douzaine de fêtes foraines, qui s’étalaient sur 207 jours entre Pâques et la Toussaint. Elles commencent en avril sur le quai Claude-Bernard puis place de la Boucle, à Perrache, au quai de l’Est, à Vaise et à la Guillotière en juillet, et de nouveau Perrache, puis le cours du Midi et Saint-Pothin, la saison s’achevant en octobre-novembre à la Croix-Rousse, symbolisant la joie et la bonne humeur avant la grisaille hivernale.

D’abord implantée dans la Grande rue, la vogue gagna le boulevard après la démolition des remparts en 1866.

11693871_979370815428169_2823085855460861049_n IMG_3620 h-20-1760331-1256562741 11111970_979370855428165_638875358692533849_n 11048731_979370848761499_8357827621520590406_n 11666152_979370842094833_1006656497512891474_n 11694039_979370802094837_110146765135562320_n 988563_979370858761498_4960660389166711050_n 11692502_979370845428166_1686018783708722861_n

II. Evolution des activités :

En 1851, on trouvait  du tirs à la cible, à l’épée et à la boule, des courses en sac, du casse-pot, du tirs à l’oiseau, des manèges, des exhibitions multiples de phénomènes du genre humain et animal, lutteurs. On s’y régalait aussi de gaufres, de pâtés de vogue en forme de chapeau de gendarme et bien sûr les premiers marrons grillés et de vin blanc…Et le soir les fameux bals.

Entre les deux guerres, les attractions humaines disparaissent pour laisser place aux manèges plus sophistiqués, les autos tamponneuses, les chenilles,

Depuis 150 ans, les attractions changent, partent puis reviennent, les familles de forains restent, les mécontents aussi, la vie n’est qu’un tour de manège où tout recommence et se répète.

III. Horaires 2015 :

3 octobre au 11 novembre 2015

Horaires d’ouverture hors vacances scolaires

Lundi : 16h à 21h

Mardi : 16h à 21h et 10h à 16h pour la confiserie du boulevard

Mercredi, dimanche et jours fériés : 10h à 21h

Vendredi, samedi et veilles de fêtes : 10h à 23h

Fermeture le jeudi

Horaires d’ouverture vacances scolaires

Du 17 octobre au 1er novembre inclus.

Lundi, mardi, mercredi, jeudi et dimanche : de 10h à 21h

Vendredi, samedi et veilles de fêtes : de 10h à 23h

SONY DSC

SONY DSC

La_Vogue_aux_marrons_n_est_pas_la_f_te_cette_ann_e 2048x1536-fit_le-6-octobre-2014-la-traditionnelle-vogue-des-marrons-se-deroule-jusqu-au-11-novembre-sur-le 0-239693-1 Vogue_des_Marrons Oui_les_filles_elle_est_arrivee_La_Vogue_des_marrons__1412516798 vogue

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *