La brasserie du musée des Confluences, signée Guy Lassausaie et Jean-Paul Pignol

 

« La Brasserie des Confluences » est le résultat d’une rencontre entre Jean-Paul Pignol, Meilleur Ouvrier de France et Guy Lassausaie, Meilleur Ouvrier de France et 2 étoiles au Guide Michelin.

_jef6502_low

  1. Point Culinaire : La carte reflète les valeurs du restaurant de Chasselay : des assiettes généreuses et un bon rapport qualité-prix, un grand choix de plats à la carte plutôt que des menus imposés afin de laisser une plus grande liberté au client, des produits rigoureusement sélectionnés auprès de petits producteurs et une cuisine qui se renouvelle au fil des saisons.La cuisine du chef sera interprétée par Patrick Chabassier, ancien formateur à l’Institut Paul Bocuse. Les desserts seront réalisés par l’équipe de Jean-Paul Pignol, Meilleur Ouvrier de France Pâtissier. Au-delà de la Brasserie des Confluences, la Maison PIGNOL gère également au sein du Musée, le Comptoir Gourmand et l’événementiel.Brasserie-des-Confluences-©Godet_0397-600x406 Brasserie-des-Confluences-©Godet_0411-600x398 Brasserie-des-Confluences-©Godet_0392-600x416 selle_porcelet_-_copie_low
  2. Point architectural :Un établissement de verre, de béton et d’inox (la triologie architecturale du musée) et de 120 couverts situé au rez-de-chaussée du musée, dans le pilier sud, qui donne sur le petit bassin.Mobilier scandinave épuré (chaises Hay notamment) et ambiance plutôt chaleureuse.Une Terrasse aurait du ouvrir mais la direction du musée a reporté l’implantation de la terrasse, prétextant qu’elle risquait d’obstruer l’accès aux véhicules d’intervention des sapeurs-pompiers en cas de sinistre. Bref, un plan de circulation bien mal conçu qui risque de priver les Lyonnais d’un nouveau lieu de restauration inédit en cette fin de printemps !Loin d’avoir rendu les armes, Guy Lassausaie et Jean-Paul Pignol espèrent infléchir la position du SDIS69 en arguant d’une jurisprudence parisienne:”Le musée Branly a eu exactement les mêmes problèmes et a fini par obtenir gain de cause. Les camions auront l’autorisation d’écraser les clients, les tables et les chaises s’ils veulent intervenir d’urgence !“, lance le chef doublement étoilé de Chasselay.
  3. brasserie-des-confluences_image-gauche brasserie-des-confluences_image-gauche-1 Brasserie-des-Confluences-©Godet_0471-600x230 brasserie-des-confluences_image-gauche-1 brasserie-des-confluences_image-gauche Brasserie-des-Confluences-©Godet_0448-600x413
  4. Point économique :24 emplois ont été créés pour la Restauration du Musée : le personnel de la Brasserie des Confluences compte 17 employés, dont 9 en cuisine et 8 en salle et le Comptoir Gourmand, 6 employés, sans oublier la présence de Philippe Escaich, ex-participant à Masterchef, nommé à la direction opérationnelle de l’ensemble des activités restauration et événementielle du Musée.
  5. Budgets: La Brasserie des Confluences propose une carte avec des fourchettes de prix variant entre 10€ et 18€ pour les entrées, 16€ et 26€ pour les plats et des desserts allant de 6€ à 8€.
  6. infos pratiques: Brasserie des Confluences ,Musée des Confluence, 86, quai Perrache. 69002 Lyon. 04 72 41 12 34

Horaires d’ouverture :

– En semaine : Du mardi au vendredi de 11h30 à 15h et de 18h30 à 23h

– Le week-end : Samedi et dimanche de 11h30 à 15h et de 18h30 à 23h

 

 

http://www.museedesconfluences.fr/fr/les-restaurants

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *