L’ activité en plein essor à Lyon

Gérard Collomb en train de gagner son pari sur l’attractivité

MÉTROPOLE DU GRAND LYONLa ville et la métropole que dirige Gérard Collomb ont pris une avance assez considérable sur ses rivales : Manchester, Barcelone ou Amsterdam.
La ville et la métropole que dirige Gérard Collomb ont pris une avance assez considérable sur ses rivales : Manchester, Barcelone ou Amsterdam. (Crédits : reuters.com)
Gérard Collomb reste maître en son royaume. Et pour de plus en plus longtemps. Au moins jusqu’en 2020, et certainement plus longtemps encore avec l’élection au suffrage universel du président de la Métropole du Grand Lyon, un système qui lui est bien plus favorable que l’actuel.

Il a beaucoup œuvré en effet au Sénat pour faire passer un sous-amendement garantissant aux métropoles la compétence de développement économique que les présidents de régions pensaient avoir en exclusivité. Et le sénateur du Rhône a suffisamment de bons liens avec Olivier Dussopt, le député de l’Ardèche et rapporteur du texte à l’Assemblée, pour être certain que les régions ont définitivement perdu la partie. Et il continuera à développer sa métropole comme il le fait depuis le début des années 2000 :

“Je n’ai de problème avec personne, et certainement pas avec Jean-Jack Queyranne [le président du conseil régional Rhône Alpes, Ndlr], et, en matière économique, je ne demande pas à la région de nous faire du cocooning. Je veux simplement faire ce que je souhaite faire sur le territoire lyonnais, choisir les projets en fonction de nos priorités, qui ne sont pas forcément que celles de l’Etat ou celles de la Région.”

Comment cela va fonctionner ? Simple : “Le rôle de la métropole est faire surgir l’innovation et celui de la région de le diffuser.” Pas sûr que tous les présidents de régions approuvent, mais la vision de Gérard Collomb est en train de l’emporter.

 Une considérable avance en matière d’attractivité

Gérard Collomb est plutôt écouté car la ville et la métropole qu’il dirige ont pris une avance assez considérable sur ses rivales, et, même s’il se refuse à faire la comparaison, avec Paris. La stratégie de “city branding” lancée il a huit ans avec “Only Lyon”, et celle de développement économique avec l’agence Aderly, ont fait que Lyon est, avec Paris, dans le classement des 20 places mondiales les plus attractives, devant Hong Kong ou Pékin [cf. étude et classement IBM “Global Location Trends 2014 Annual Report”] et qu’elle vient de passer devant Paris dans le classement des villes européennes les plus attractives pour les investissements étrangers selon une étude du “Financial Times”.

En 2014, Jacques De Chilly, le patron d’Aderly, estime que 85 entreprises s’étaient installées à Lyon, créant 2.000 emplois directs et très souvent après une compétition internationale dont quelques grands projets industriels étrangers. 85 c’est plus que 77, le nombre d’implantations en 2013. Et Gérard Collomb affiche un certain contentement de savoir que la ville avait placé 250.000 m2 de bureaux l’année dernière et qu’elle en a désormais 5,5 millions m2, soit plus que Barcelone et presque autant qu’Amsterdam, deux de ses grandes rivales avec Berlin et Manchester. Et, signe d’influence, le premier dialogue stratégique entre la France et les Emirats Arabes aura lieu en juin à Lyon.

Paris à la traîne?

Lyon est en train de prendre de l’avance. Peut-être même un peu trop. En matière de marketing territorial et de stratégie à l’international, Londres, Amsterdam et Berlin ont encore développé leur stratégie pendant que Paris stagnait. Et même si Lyon, comme le rappelle Gérard Collomb, se bat sur une stratégie de ville globale et pas de “second city”, elle a encore besoin d’une locomotive…

– – –

Le rapport IBM Global Location Trends 2014 Annual Report” place Lyon parmi les vingt villes les plus attractives du monde.

LYON-IBM Global-Location-Trend

Source: http://www.latribune.fr/actualites/economie/france/20150128trib2d4d1419d/gerard-collomb-en-train-de-gagner-son-pari-sur-l-attractivite.html

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *